Appareil de gymnastique faciale

Combat le double menton

Que l’on observe un simple relâchement du plancher de son menton ou un véritable double menton avec infiltration de graisse, dans les deux cas, il y a de grandes chances que ce relâchement va nous gâcher la vie. Ce problème touche les femmes comme les hommes. Il peut être dû à une prise de poids tout comme à une perte de poids (cure d’amaigrissement).

Double menton avantDouble menton après

Deux minutes de travail, en mode régulier, pour rentrer durablement le menton

Avant de penser à recourir à de la chirurgie esthétique ou à des techniques relativement invasives comme la microponction graisseuse, la liposuccion, la lipoadipectomie ou des injections spécialisées pour dissoudre les graisses, pourquoi ne pas penser simplement, dans un premier stade, à de la gymnastique faciale et plus particulièrement, à de la gymnastique faciale avec Facial-Flex® ? Contrairement à de la gymnastique faciale seule, sans Facial-Flex®, qui prend 15 à 20 minutes par jour, celle avec Facial-Flex® ne prend que 2 minutes (ou 120 contractions), ce qui fait, qu’elle est de loin la plus facile à faire et la plus praticable.

Il faut bien dégager le cou et, selon une recommandation qui revient souvent lorsque l’on pratique le yoga, « prendre conscience des muscles que l’on veut faire travailler », pour les faire travailler au mieux et en profondeur. Dans le cas présent, il s’agit des « muscles du plancher de son menton » et il faut obliger ces muscles, distendus par l’inactivité, à se raccourcir au fil de séances dynamiques de 120 contractions avec Facial-Flex®, à rentrer sous le menton et à reprendre leur place initiale.

Pour avoir raison d’un double menton il ne suffit pas de faire du régime. Il faut se bouger, agir et ne pas se ménager. Il faut s’équiper d’un Facial-Flex®, le placer entre les commissures de ses lèvres et travailler régulièrement et à fond. Pour être sûr que le travail se fait bien en profondeur, il est conseillé de prendre le dessous de son menton en le pinçant entre le pouce et l’index replié de la main gauche tout en travaillant avec l’appareil. Si le travail est bien fait, et que les muscles ont tendance à vouloir s’échapper de cette emprise à chaque effort de contraction, on est sur le bon chemin.

Autres bienfaits de la Gymnastique Faciale